Navigation – Plan du site
Evénements / Events

Découverte du site du Bentham Project

Christophe Chauvet

L’utilisation des ressources électroniques dans le domaine de l’histoire des idées ne va pas encore de soi. Pourtant, bien utilisées, celles-ci peuvent constituer une source précieuse d’informations. Le site du Bentham Project de Londres en est un très bon exemple (http://www.ucl.ac.uk/Bentham-Project/). En quelques années, il est devenu un outil incontournable pour tous les chercheurs s’intéressant à l’utilitarisme benthamien. Au-delà de la simple communication autour du travail éditorial réalisé par le Bentham Project, ce site réunit de nombreux éléments sur la vie et les travaux de Bentham ainsi que d’abondantes ressources ayant trait à l’utilitarisme. Le tout est organisé autour de huit rubriques qu’il n’est malheureusement pas possible d’exposer de manière détaillée ici. Intéressons nous donc à quelques entrées qui ne doivent pas échapper à celui qui découvre ce site.

  • 1  La rubrique « Questions les plus fréquemment posées » offre par exemple de nombreux éléments bibli (...)
  • 2 The Old Radical : Representations of Jeremy Bentham, édité par Catherine Fuller.

Sous une première rubrique intitulée « Qui est Jeremy Bentham ? », on peut lire une rapide biographie du philosophe anglais qui est accompagnée d’éléments bibliographiques forts intéressants. Car c’est l’une des caractéristiques du site. Chaque fois que cela a été possible, des références d’ouvrages et d’articles ont été donnés permettant ainsi pour ceux qui le désirent d’approfondir leurs recherches. 1 Différentes représentations de Bentham sont également visibles sous ce lien. On peut notamment y voir de nombreux portraits et dessins de l’auteur qui reprennent les différentes expositions organisées en son honneur. La plus importante d’entre elle s’est déroulée à Londres en 1998 à l’occasion du 250e anniversaire de sa naissance. Un ouvrage sur les représentations de Bentham a même été publié pour cet événement qu’il est encore possible d’acquérir en ligne. 2

Grâce à la rubrique intitulée« Le Bentham Project », on accède directement à tout ce qui est au cœur du projet d’édition des œuvres complètes de Jeremy Bentham. On y apprend non seulement comment le projet est né en 1959 à l’University College of London mais également quelles sont les personnes qui l’animent, et quelles ressources elles utilisent. Une page consacrée au travail en cours complète ces informations et permet de prendre connaissance des prochaines publications.

Sous le lien « Publications », se trouvent détaillés tous les ouvrages coordonnés par le Bentham Project sous le titre The Collected Works of Jeremy Bentham. Depuis 1968, date de la parution du premier volumechez Athlone Press, quatorze ouvrages ont été édités ainsi que douze de correspondances. Pour chacun d’entre eux, les éditeurs ont attaché un soin tout particulier à la rédaction d’une page de présentation détaillant chaque contenu et justifiant leurs choix éditoriaux. Quelques volumes sont en effet des recueils de textes et pamphlets, dont certains sont publiés pour la première fois à partir des manuscrits. La consultation de ces différentes pages offre ainsi en quelques clics un panorama exhaustif du travail déjà réalisé et qui reste à accomplir par le Bentham Project. Les œuvres complètes devraient comporter soixante dix tomes.

  • 3  Les articles sont à envoyer à Irena Nicoll, The Bentham Project, Faculty of Laws, University Colle (...)

Plusieurs autres rubriques ont en commun de fournir une solide base de documentation électronique et des liens vers tout ce qui a trait à l’utilitarisme et à Bentham. Du site, il est ainsi possible d’accéder au contenu complet (en fichier pdf) des 12 numéros de The Bentham Newsletter publiés entre 1978 et 1988 ainsi qu’au Journal of Bentham Studies qui réunit depuis 1997 entre deux et quatre contributions. Des liens vers la revue Utilitas et vers l’International Society for Utilitarian Studies sont également présents. On trouve enfin une bibliographie très riche d’articles, d’ouvrages, de thèses en rapport avec l’utilitarisme benthamien. A terme, l’objectif d’Irena Nicoll qui assure la gestion du site, est de recenser tout ce qui a été publié depuis 1989 sur le sujet. La liste est mise à jour semestriellement et constitue une ressource très intéressante pour qui souhaite avoir un panorama de la littérature consacrée à Bentham ces dernières années. Un appel aux auteurs est même lancé afin qu’ils envoient une copie de leurs travaux au Bentham Project et participent ainsi à l’enrichissement de ses archives. 3

Il n’était pas possible de terminer ce rapide tour d’horizon du site du Bentham Project, sans évoquer la rubrique qui se trouve derrière le triptyque « Nouveautés, événements et Benthamiana ». Au-delà de rendre compte de l’actualité des recherches benthamiennes et notamment d’annoncer les séminaires, conférences, colloques, celle-ci recense quelques curiosités. On peut ainsi consulter les dernières volontés de Bentham dans lesquelles il souhaitait être autopsié publiquement et momifié, visiter Forde Abbey, l’une des résidences où il séjourna ou parcourir quelques collections amassées par des admirateurs du philosophe anglais.

Le site du Bentham Project constitue une référence pour tous ceux qui travaillent sur l’utilitarisme ou sur Bentham. De nombreuses ressources y sont actuellement disponibles et d’autres devraient l’être prochainement. Finalement, les nouvelles technologies peuvent être parfois très utiles même pour l’historien des idées.

Notes

1  La rubrique « Questions les plus fréquemment posées » offre par exemple de nombreux éléments bibliographiques sur l’Auto Icon, le Panopticon, les droits de la femme ou la sexualité.

2 The Old Radical : Representations of Jeremy Bentham, édité par Catherine Fuller.

3  Les articles sont à envoyer à Irena Nicoll, The Bentham Project, Faculty of Laws, University College London, Bentham House, 4-8 Endsleigh Gardens, London WC 1 OEG, United Kingdom.

Haut de page
  • Logo Centre Bentham
  • Les cahiers de Revues.org